Vidéo : Des dealers construisent des dos-d’âne en une nuit pour ralentir la police

Vidéo : Des dealers construisent des dos-d’âne en une nuit pour ralentir la police

Les policiers avaient l’habitude de voir du mobilier urbain, des poubelles ou encore des carcasses de véhicules pour freiner leur progression, mais à ce niveau-là c’est inédit.

Publicités

Changement de voirie dans la cité du Dr-Ayme de Cavaillon: quatre imposants dos-d’âne ont fait leur apparition… en pleine nuit. Il n’aura fallu que quelques petites heures aux dealers de cette cité sensible du Vaucluse pour cuûler quatre ralentisseurs en béton armé au beau milieu de la chaussée. Objectif: ralentir les policiers.

Un travail de professionnel en un temps record, du jamais-vu explique Bruno Bartocetti du syndicat SGP police dans le sud de la France.

“Vu de l’extérieur, vous aviez devant vous des dos d’âne monté avec beaucoup de justesse et de précision. Ça a été ferraillé comme les vrais dos d’âne, légèrement trop haut pour nous ralentir et nous freiner dans les endroits sensibles. J’ai presque envie de dire ‘Chapeau bas'”.

Publicités

Ralentir aussi les bandes rivales
En plus des descentes de police, les trafiquants de drogue cherchaient aussi à freiner d’éventuelles bandes rivales voulant pénétrer dans ce quartier connu pour la vente de stupéfiants. Il y a près d’un mois un règlement de comptes a eu lieu au pied des tours de cette cité sensible.

Les ralentisseurs artisanaux ont finalement été retirés la semaine dernière par des agents de la mairie de Cavaillon, intervenus sous protection policière.

Publicités

Laisser un commentaire

Résoudre : *
28 − 27 =