Retour de Gbagbo : “On ne contrôlait plus la situation sécuritaire” (FPI)

Retour de Gbagbo : “On ne contrôlait plus la situation sécuritaire” (FPI)

De retour à Abidjan depuis le jeudi 17 juin dernier, Laurent Gbagbo n’est pas passé par le salon d’honneur du pavillon présidentiel, contrairement à ce qui était prévu.

Publicités

Pourquoi Gbagbo n’est pas passé par le pavillon présidentiel offert par Ouattara

C’est l’un des faits marquants de l’arrivée le 17 juin dernier de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire, après une dizaine d’années passées loin des frontières ivoiriennes. L’ex-président ivoirien n’a pas marqué comme prévu, l’escale du salon d’honneur alors que l’y attendait un parterre de personnalités venues lui souhaiter le traditionnel Akwaba (la bienvenue).

Selon Franck Anderson Kouassi, membre de la Commission communication du comité opérationnel de l’orgaisation du retour de Laurent Gbagbo, l’ex-président n’a pas refusé le pavillon présidentiel.

Publicités

” Ce n’est même pas Gbagbo qui l’a décidé, c’est le protocole en accord avec la sécurité, qui a pris la décision. C’est parce qu’on ne contrôlait plus la situation sécuritaire. Les policiers sur qui on avait comptés pour maintenir l’ordre, étaient également débordés. Les militants étaient devenus euphoriques. Sinon, il n’a pas refusé, et personne n’a refusé. Bien au contraire, le directeur du protocole d’Etat est venu le matin, on a travaillé ensemble, ils ont ouvert le pavillon et ont fait tout ce qu’il y avait à faire pour que le président Gbagbo passe par le pavillon”, a expliqué Franck Anderson Kouassi.

Lire aussi  Le message de remerciements du président Gbagbo aux Ivoiriens

Pour l’accueil de son prédécesseur acquitté par la Cour pénale internationale, le président de la République, Alassane Ouattara avait cedé le salon d’honneur du pavillon présidentiel de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny.

Mais les violentes altercations qui ont eu lieu entre partisans de Gbagbo et les agents des forces de l’ordre déployés pour l’occasion, à plusieurs points de la capitale économique ivoirienne, ont failli gâcher la fête de ce retour mémorable de Laurent Gbagbo.

Publicités

Laisser un commentaire

Résoudre : *
30 ⁄ 6 =