RDC: Un deuxième cas d’Ebola détecté dans l’Est

RDC: Un deuxième cas d’Ebola détecté dans l’Est

Un deuxième décès de la maladie à virus Ebola a été enregistré dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC).

Publicités

“Il s’agit d’une femme âgée de 42 ans ayant un lien épidémiologique et familial avec le premier cas de décès, un enfant de deux ans, enregistré le 6 octobre”, a déclaré à l’Agence Anadolu, Dr Michel Tosalisana, médecin chef de zone de santé de Beni, dans la province du Nord – Kivu.

Le séquençage génomique initial indique que les nouveaux cas représentent probablement une nouvelle poussée de l’épidémie de 2018 à 2020, d’après l’OMS qui a dépêché une dizaine d’experts dans la région pour appuyer la riposte.

La vaccination contre la maladie à virus Ebola a débuté , mercredi dans la ville de Beni. C’est depuis le 8 octobre que cette nouvelle épidémie d’Ebola a été déclarée, seulement cinq mois après la fin de la douzième épidémie qui a duré trois mois dans la région voisine de Lubero.

Publicités

D’après l’OMS, Ebola se transmet par contact direct avec le sang et les liquides organiques (urine, selles, salive, vomissements, lait maternel, sueur et sperme) et les objets qui ont été contaminés par une personne atteinte d’Ebola.

Lire aussi  RDC : La Brigade criminelle recherche Innos’B qui est en fuite (Document)

Le virus se transmet également par contact avec les animaux sauvages malades ou morts. La RDC est le berceau d’Ebola qui a déjà sévi à treize reprises sur son territoire depuis sa découverte en 1976 dans la façade nord – ouest par des chercheurs congolais dont un seul est resté vivant [ Ndlr … professeur Jean – Jacques Muyembe ] et dirige l’INRB et plusieurs ripostes aux épidémies.

Ce chercheur a mis au point “Ebanga”, une molécule traitement contre Ebola. Il a été mis sur le marché après avoir été approuvé par l’Agence américaine des médicaments (FDA).

D’autres traitements ont montré une certaine efficacité contre la fièvre hémorragique, de même que des vaccins qui s’avèrent très protecteurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Résoudre : *
3 × 1 =