Covid-19: L’état de santé de l’opposant Abel Naki “nécessite une attention particulière”
Abel Naki

Covid-19: L’état de santé de l’opposant Abel Naki “nécessite une attention particulière”

Atteint du Covid-19, l’opposant ivoirien Abel Naki a été transféré d’urgence vers un hôpital parisien, apprend-on d’un communiqué signé de son directeur de cabinet et porte-parole, Ahouman Gaël Lakpa.

Très mal en point, l’opposant ivoirien Abel Naki a été transféré, jeudi 18 février 2021, vers un hôpital parisien d’où il reçoit des soins appropriés. Selon son porte-parole Ahouman Gaël Lakpa qui a donné l’information, les premiers examens effectués révèlent que l’opposant est victime d’ une contamination au Covid-19. Le président du Cri panafricain, nous apprend son collaborateur, était en séjour officiel de 45 jours à Paris depuis le 23 décembre 2020. C’est en revenant d’une mission le 18 février 2021 hors de France, dans l’exercice de ses fonctions, qu’il a été pris par un malaise.

« De retour d’une mission le 18 février 2021 hors de la France dans l’exercice de ses fonctions, le président a été sujet d’insuffisances respiratoires, ainsi qu’une difficulté d’usage de la parole. Pris de malaise à son arrivée à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle, il a été évacué aux urgences de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle, avant d’être transféré à l’hôpital Foch, puis à l’hôpital Raymond Point Carré à Garches, toujours en région parisienne où il sera définitivement interné », informe Ahouman Gaël Lakpa qui indique que l’état de santé d’Abel Naki nécessite une attention particulière du corps médical.

«Les médecins ont malheureusement constaté un état physique très affaibli et les examens avancés ont révélé un cas de COVID-19. Toutes les mesures nécessaires ont été prises pour un suivi adéquat. Son état nécessite pour l’instant une attention particulière du corps médical », a-t-il fait savoir. « C’est pourquoi, nous invitons les Ivoiriens et les Ivoiriennes, ainsi que l’ensemble des militants et sympathisants du CRI-Panafricain à l’union dans la prière pour que Dieu lui accorde de recouvrer dans les meilleurs délais une meilleure santé », a appelé M. Lakpa.

Membre de l’opposition politique ivoirienne, Abel Naki, faut-il le rappeler, s’était rangé du côté de Guillaume Soro, d’Henri Konan Bédié et autres Pascal Affi N’guessan, lors des mouvements de protestation contre le 3è mandat jugé anti-constitutionnel du président Alassane Ouattara.

Laisser un commentaire

Résoudre : *
44 ⁄ 22 =