Publicités

Burkina Faso : Tirs nourris dans les casernes, le gouvernement réagit (Communiqué)

Au Burkina Faso, les habitants se sont réveillés avec des tirs d’armes automatiques dans plusieurs camps militaires ce 23 janvier 2022. 

Publicités

Si plusieurs sources surplace évoquent une tentative de mutinerie, les autorités gouvernementales assurent le contraire. Dans un communiqué signé de son porte-parole Alkassoum Maïga, le gouvernement se veut rassurant et garde toute sa confiance aux forces armées.

« Le gouvernement tout en reconnaissant I’effectivité de tirs dans certaines casernes dément ces informations el appelle les populations à rester sereines. Il réaffirme sa confiance notre armée qui demeure républicaine. Force et courage à nos Forces de défense et de sécurité (FDS) et Volontaires pour la défense de la patrie (VDP). » peut-on lire dans le communiqué. Selon RFI, si des tirs sporadiques sont toujours entendus à Ouagadougou, ils ont baissé en intensité suite à des discussions.

Une attitude responsable des autorités burkinabè qui tranche avec l’appel à manifester des jeunes du MPP, le parti au pouvoir. Un appel lancé un peu plus tôt, par le Abdoulaye Mosse.

Publicités
Lire aussi  Burkina-Niger: une opération conjointe neutralise deux bases terroristes

Laisser un commentaire

Résoudre : *
29 × 19 =


FIL DE L'ACTUALITÉ